Archives de l’auteur : croireetcomprendre

Mercredi 17 octobre 2018, Kolloquium séance 2 : Kalypso NICOLAIDIS : « Démocratie Transnationale : Les défis de l’Horizontalité »

2018 10 17 MSH1

2018 10 17 MSH2

Avec Kalypso Nicolaïdis, professeure de relations internationales à l’Université d’Oxford et directrice du Centre d’études internationales et du Département des Relations Politiques et Internationales.

Séminaire organisé par la Chaire TEN Europa (Télos, éthos, nomos de l’Europe) dont le titulaire est Arnauld Leclerc.

Intervenante :
Kalypso Nicolaïdis, professeure de relations internationales à l’Université d’Oxford et directrice du Centre d’études internationales et du Département des Relations Politiques et Internationales. Elle est également membre du Conseil de l’ECFR (European Council of Foreign Relations) et membre fondateur du Groupe Spinelli.

Ses recherches portent sur des sujets variés des relations internationales comme la politique économique, la philosophie politique, la théorie légale et la théorie de jeux. Elle a écrit des nombreux ouvrages sur le conflit entre Etats, l’éthique de l’échange global, le constitutionnalisme européen et global, la crise de l’Eurozone et la gouvernance, entre autres.

Le site internet de Kalypso Nicolaïdis : http://kalypsonicolaidis.com/

L’animation sera assurée par Arnauld Leclerc (professeur de science politique à l’Université de Nantes) et Tristan Storme (maître de conférences en science politique à l’Université de Nantes).

Mercredi 17 octobre de 17h à 19h
Salle AB (rez-de-chaussée) de la Maison des sciences de l’Homme Ange Guépin.

Le séminaire sera filmé par la Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin.

Publicités

Mercredi 17 octobre 2018, Jean-Jacques Amyot :  « générations au travail : incompréhension, coopération, conflit,  compétition ? »

2018 10 17 cco Capture

Âges et générations, travailler ensemble… Cycle de conférences-débats avec Jean-Jacques Amyot, sociologue.

Dans le cadre du grand débat métropolitain sur le vieillissement de la population.

Organisation : Conseil de développement de Nantes Métropole.

Entrée libre.

Rémy Bourgeot :  « Zone euro : Face à l’impasse institutionnelle, quel modèle de coopération ? »

2018 09 19 MSH1

2018 09 19 MSH2

Avec Rémi Bourgeot, chercheur associé à l’IRIS et enseignant d’économie de l’Union européenne dans le cadre de l’IRIS-Sup.

Intervenant : Rémi Bourgeot, chercheur associé à l’IRIS et enseignant d’économie de l’Union européenne dans le cadre de l’IRIS-Sup

Rémi Bourgeot est économiste et chercheur associé à l’Institut des relations internationales et stratégiques. Il a poursuivi une double carrière de stratégiste de marché dans le secteur financier et d’expert économique sur la zone euro et les marchés émergents pour divers think tanks. Ses travaux se concentrent en particulier sur l’économie politique et les déséquilibres mondiaux.
Sur la zone euro, ses études traitent des divergences économiques, de la BCE, du jeu politique européen, de l’Allemagne et des questions industrielles.
En ce qui concerne les pays émergents, il a particulièrement travaillé sur la Turquie et le Moyen-Orient ainsi que sur l’Asie (Chine/Inde), notamment sur les déséquilibres macro-financiers (déséquilibres commerciaux, flux financiers, taux de change et politique monétaire) et les questions de politique énergétique (équilibre énergétique, géopolitique des pipelines). Parallèlement à ses travaux, il enseigne l’économie de l’Union européenne dans le cadre de l’IRIS-Sup. Il est diplômé de l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (SupAéro) et de l’Ecole d’économie de Toulouse.

L’animation sera assurée par Jean-Marc Ferry (philosophe et professeur des Universités), Arnauld Leclerc (professeur de science politique à l’Université de Nantes) et Tristan Storme (maître de conférences en science politique à l’Université de Nantes).

Séminaire organisé par la Chaire TEN Europa (Télos, éthos, nomos de l’Europe) dont le titulaire est Arnauld Leclerc.
Mercredi 19 septembre de 17h à 19h
A l’Amphi de la Maison des sciences de l’Homme Ange Guépin.

Le séminaire sera filmé par la Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin.

Mercredi 12 septembre 2018, Jean-Jacques Amyot : «  le temps libre, une monnaie sociale discrète… retraite et temps libéré, à quoi servent les seniors ? »

122018 09 12 CCO Capture

Consommation, engagement associatif, solidarités familiales…

Cycle de conférences-débats avec Jean-Jacques Amyot, sociologue.

Dans le cadre du grand débat métropolitain sur le vieillissement de la population.

Organisation : Conseil de développement de Nantes Métropole.

Entrée libre.

Jeudi 4 octobre 2018 – Pluralisme religieux, sociétés plurielles : les religions dans l’espace public européen  (IPRA – Alliance Europa – Chaire Philosophie Europe).

2018 10 04 AteliersV2-12018 10 04 flyer Capture

Dans le cadre colloque international « Pluralisme religieux, sociétés plurielles : les religions dans l’espace public européen », l’Institut du Pluralisme Religieux et de l’Athéisme (IPRA), Alliance Europa et la Chaire de Philosophie de l’Europe organisent des ateliers ouverts à la « cité », des séances destinées à divers groupes professionnels, sur les thématiques suivantes :      télécharger le programme

  • – Les religions dans le monde médical
    – Laïcité et religions à l’école
    – Religions, laïcité, migrations
    – Radicalisation, dé-radicalisation

Les ateliers auront lieu dans les deux salles du Tour du fer à cheval au Château des ducs de Bretagne, 4 Place Elder, Nantes.

Les ateliers à visée professionnelle s’inscrivent dans le cadre du colloque international intitulé « Pluralisme religieux, sociétés plurielles : les religions dans l’espace public européen » qui aura lieu du 3 au 5 octobre au Château des ducs et dont le programme sera bientôt en ligne sur le site d’Alliance Europa et de l’IPRA.

Programme des ateliers professionnels du 4 octobre

Les religions dans le monde médical
Tour du fer à cheval (1er étage)
14:30 – 16:30

Guillaume DURAND (EthicA)
Gérard DABOUIS (CEC Jules Verne, MSH Ange-Guépin)
Arié ATTIAS (CHU Henri-Mondor, Créteil)
Ghada HATEM (Maison des femmes, Saint-Denis)
Religions, laïcité, migrations
Tour du fer à cheval (1er étage)
17:00 – 19:00

Philippe PORTIER (directeur d’études à l’EPHE)
Pierre HENRY (DG France terre d’asile)
Bassem ASSEH (adjoint au maire chargé du dialogue citoyen à la Ville de Nantes)
Virginie LAROUSSE (Directrice du Monde des religions -animatrice table ronde)
Laïcité et religions à l’école
Tour du fer à cheval (2eme étage)
14:30 – 16:30

Sébastion URBANSKI (Université de Nantes, IPRA)
Françoise LANTHEAUME (Université Lyon 2)
Emilie PONTANIER (Université Lyon 2)
Isabelle BOURDIER-PORHEL (Collège Longchambon, Lyon)
Eglantine WUILLOT (Lycée l’Oiselet, Bourgoin-Jallieu)
Radicalisation, dé-radicalisation
Tour du fer à cheval (2eme étage)
17:00 – 19:00

Marie-Thérèse de NEUILLY (GP COD)
Véronique BROCARD (Journaliste)
Nathalie Le BARAZER (PJJ Loire-Atlantique, Vendée)
Loïck VILLERBU (Université de Rennes)
Elyamine SETTOUL (Cnam-Lirsa, Paris)

 

DE QUOI L’ESCLAVAGE EST-IL LE NOM ? (XVe-XXIe SIÈCLE)

252018 06 25 esclavage1

2018 06 25 programme.de.quoi.l.esclavage.est.il.le.nom

Cette université d’été souhaite interroger l’usage qui a été fait à travers le temps, en fonction des lieux et des contextes du mot « esclavage ». À bien des égards, le terme esclavage apparaît aujourd’hui comme le moins approprié pour qualifier des situations, des pratiques et des représentations qui traversent les siècles, s’inscrivent dans la densité des terrains, des espaces et des tissus sociaux. Dans quelle mesure une lecture de l’esclavage à l’échelle globale, mais caractérisée par le refus du récit de la modernité occidentale, et une relecture des sources coloniales et orales peuvent-elles offrir de nouvelles possibilités pour écrire une autre histoire, qui serait soucieuse de la singularité des expériences et des contextes ? Sous quelles conditions et selon quelles modalités la relocalisation de l’esclavage et de ces questionnements ouvre-t-elle de nouvelles perspectives heuristiques ?
Cette manifestation est l’occasion pour des spécialistes des mondes africains, américains et européens, en résidence à l’Institut d’études avancées de Nantes et/ou membres du projet européen SLAFNET, voire spécialement conviés à Nantes à cette occasion, de réfléchir à la construction des catégories, des identités et au passé colonial de la ville de Nantes.
This summer school aims at questioning the use of the term “slavery”, in different places, times and contexts. In many ways, the word slavery appears nowadays as the least appropriate to qualify situations, practices or representations that have existed across centuries, and are related to different lands, spaces or social fabric. To what extent can a new reading of slavery in a global context (denied by the history of western modernity), and the reinterpretation of colonial and oral sources, offer new possibilities to a history oriented towards the specificity of context which grounds and in what way can this reassessment of slavery open new heuristic perspectives?
This summer school offers an opportunity for experts of the African, American and European worlds, in residency at the Institute for Advanced Study of Nantes and/or members of the SLAFNET European project, and even invited to Nantes for the occasion, to reflect on the construction of categories, identities, and on the colonial past of the city of Nantes itself.
UNIVERSITÉ D’ÉTÉ JUIN

au Chateau de Nantes – tour du fer à cheval –