Archives du mot-clé corps

Lundi 4 mars 2019, ciné débat, film « Régénération » , d’Alex Ferrini,

REGENERATION d’Alex Ferrini | Français | 1h 26 |

Synopsis :  En pleine « vague » du bien-être, de l’alimentation-santé et de la dé-consommation, le nouveau film d’Alex Ferrini interroge notre relation à la nature, à nos pensées, à ce qui nous entoure, à nos intentions et à notre bienveillance envers nous-mêmes. C’est un film apaisant, libérateur. Il nous distancie de la peur d’être différents. Il nous réconcilie avec nos capacités d’amour et d’auto-guérison. Et si nous avions oublié qui nous étions et de quoi notre corps est capable ? Et si nous le voyions comme étant parfait, digne de confiance ?

« Régénération » propose des éléments de réponse à travers des témoignages de personnes ayant vécu une régénération physique et psychique. Elles nous livrent leur point de vue sur leur changement de cadre et de philosophie de vie, sur leur relation à la spiritualité, à la nature, à l’alimentation et à la santé. Des scientifiques et des experts apportent leur éclairage sur ce phénomène encore méconnu.

Projection suivie d’échanges avec le public, avec la participation :
– de Lucie Rouge, témoin du film,
– de Linda Rigaudeau naturopathe,
– de Stéphanie Retailleau conseillère en jeûne (jeûne et découverte)
– et Jonathan Ménard, compositeur musique du film.
Tarifs habituels
A noter sur vos agendas :
Prochain doc du lundi
le 18 mars 2019 à 20 heures  »
LE GRAND BAL » de Laetitia Carton nommé aux Césars 2019,  suivi d’une animation musicale avec la participation des danseurs du cercle celtique de Vertou et du groupe de musique traditionnelle « Au gré du vent »

Vendredi 30 novembre et Samedi 1 er décembre 2018, avec EthicA et le LU, question(s) d’éthique : demain, surhumains ?

Le lieu unique et l’association EthicA ont créé Question(s) d’éthique, un événement qui tend à apporter un éclairage sur les grands débats de société qui questionnent les mœurs et le vivre-ensemble. Pour cette quatrième édition, Question(s) d’éthique aborde la question de l’amélioration de l’être humain en compagnie de philosophes, médecins, psychanalystes, politologues, chercheurs en informatique, etc.

Les progrès des sciences et des techniques biomédicales promettent de modifier et d’améliorer les êtres humains : leur patrimoine génétique (thérapies géniques, clonages, etc.), leurs corps (poses de prothèses, transplantations, y compris celles d’organes artificiels, etc.) mais aussi leur psychisme (consommations de substances, stimulations transcrâniennes, recours à l’intelligence artificielle, etc.). Cette perspective amène notamment les transhumanistes à déclarer que l’humain de demain dépassera toutes les limitations (physiques, psychiques et sociales) que nous lui connaissons aujourd’hui pour devenir un surhomme. Les promesses du transhumanisme sont-elles réellement des possibles ? Si oui, sont-ils souhaitables ?  Quels sont les dangers pour l’homme et la démocratie ?

Dans le cadre de Nos Futurs.

Le lieu unique et l’association EthicA ont créé Question(s) d’éthique, un événement qui tend à apporter un éclairage sur les grands débats de société qui questionnent les mœurs et le vivre-ensemble. Pour cette quatrième édition, Question(s) d’éthique aborde la question de l’amélioration de l’être humain en compagnie de philosophes, médecins, psychanalystes, politologues, chercheurs en informatique, etc.

Les progrès des sciences et des techniques biomédicales promettent de modifier et d’améliorer les êtres humains : leur patrimoine génétique (thérapies géniques, clonages, etc.), leurs corps (poses de prothèses, transplantations, y compris celles d’organes artificiels, etc.) mais aussi leur psychisme (consommations de substances, stimulations transcrâniennes, recours à l’intelligence artificielle, etc.). Cette perspective amène notamment les transhumanistes à déclarer que l’humain de demain dépassera toutes les limitations (physiques, psychiques et sociales) que nous lui connaissons aujourd’hui pour devenir un surhomme. Les promesses du transhumanisme sont-elles réellement des possibles ? Si oui, sont-ils souhaitables ?  Quels sont les dangers pour l’homme et la démocratie ?

Dans le cadre de Nos Futurs.

Programme :

Vendredi 30 novembre

15h-16h / Le transhumanisme : un nouvel humanisme ?
Conférence de Jean-Yves Goffi, philosophe, professeur émérite à l’université Grenoble-Alpes. Il travaille actuellement sur l’idéologie transhumaniste et vient d’écrire la préface de l’ouvrage de Gilbert Hottois, Philosophies et idéologies trans/ posthumanistes (Vrin, 2017).

16h30-18h / Le corps amélioré : vers l’homme bionique ?
Table ronde avec :
Isabelle Quéval, professeure des universités en sciences de l’éducation à l’INS HEA- Université Paris Lumières
Cristina Lindenmeyer, psychanalyste, maître de conférences à l’université Paris 7 Diderot, chercheuse associée au pôle de recherche « Santé connectée et humain augmenté » du CNRS, où elle co-amine le séminaire de recherche « Le corps augmenté et ses symptômes : approche interdisciplinaire des pratiques et des discours ».
Philippe Bizouarn, médecin anesthésiste- réanimateur au CHU de Nantes, chercheur associé au laboratoire SPHERE, université Paris-Diderot, docteur en philosophie
Modérateur : Vincent Edin, journaliste indépendant, collaborateur régulier d’Usbek & Rica et de l’ADN

18h30-20h / Cerveau stimulé : esprit augmenté ?
Discussion avec :
Pierre Pollak, neurologue, spécialiste notamment de la maladie de Parkinson, à l’origine avec Alim-Louis Benabid de la découverte de la stimulation cérébrale profonde, première interface thérapeutique cerveau-machine
Jean-Noël Missa, philosophe, directeur de recherches au FNRS, professeur à l’Université libre de Bruxelles
Modérateurs :
Bernard Baertschi, philosophe, membre du Comité d’éthique de l’Inserm
Jean-Luc Vénisse, professeur de psychiatrie à l’université de Nantes. Il a créé et dirigé le service d’addictologie du CHU de Nantes.

samedi 1er décembre

14h30-16h / Robots et e-santé, jusqu’où faire confiance à l’intelligence artificielle ?
Table ronde avec :
Daniela Cerqui, anthropologue, maître d’enseignement et de recherche à la Faculté des sciences sociales et politiques de Lausanne
Raja Chatila, directeur de recherche au CNRS, à l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique (ISIR), Université Pierre et Marie Curie, Paris. Ses domaines de recherche portent notamment sur la robotique autonome, la robotique cognitive et interactive.
Jacques Lucas, ancien chef de clinique de la faculté de médecine de Nantes, vice-président du Conseil national de l’Ordre des médecins, délégué chargé du numérique, et à ce titre, impliqué dans plusieurs rapports portant sur les enjeux éthiques liés au développement de la e-santé.
Modérateurs : Jean-Luc Vénisse, professeur de psychiatrie à l’université de Nantes et Marion Tartarin, psychologue

En avant-goût de son intervention, l’anthropologue Daniela Cerqui nous partage sa vision du transhumanisme et du rapport ambigu entre ce mouvement et la médecine dans Usbek & Rica. Pour lire l’interview, cliquez ici.

16h30-17h / Entretien avec Alain Damasio mené par Bruno della Chiesa
Alain Damasio
 est écrivain de science-fiction, auteur notamment de La Zone du Dehors (2001) et La Horde du Contrevent (2004), tous deux parus aux éditions La Volte.
Bruno della Chiesa, enseignant à Harvard, est l’un des principaux fondateurs de la neuroscience éducative, fondateur des Utopiales, festival international de science-fiction de Nantes.

18h-19h30 / Transhumanisme : quels enjeux pour les démocraties, quelle régulation ?
Table ronde avec :
Jacques Testart, biologiste, directeur honoraire de recherches à l’Inserm. Ses recherches sur l’ovulation et la fécondation ont conduit à la naissance du premier « bébé-éprouvette » en France en 1982. Son dernier ouvrage paru : Au péril de l’humain. Les promesses suicidaires des transhumanistes (avec Agnès Rousseaux, Seuil, 2018).
Klaus Gerd Giesen, professeur de science politique à l’université Clermont Auvergne. Ses recherches portent essentiellement sur la philosophie politique, les rapports entre technique et politique, ainsi que les relations internationales.
Didier Coeurnelle, porte-parole de l’Association Française Transhumaniste- Technoprog
Modératrice : Marion Rousset, journaliste, collabore aux pages Débats, Idées et Culture de différents journaux (Le Monde, Télérama, Marianne…).

& aussi, les deux jours de 15h à 20h:
Écoute radiophonique, projections, librairie, salon de thé…

Pour feuilleter le programme, cliquez ici.

Vendredi 12 octobre 2018, Joël Gaubert : Quelle bientraitance ? (cycle médecine et philosophie)

PROGRAMME DES CONFÉRENCES    2018 – 2019

  SNP logo

 cycle   « Médecine et Philosophie »

12 octobre 2018, Joël Gaubert    Quelle Bientraitance ?

 

7 décembre 2018, Frédéric Le Blay Le statut de la vérité en médecine :

De l’enjeu éthique à la question épistémologique

18 janvier 2019, Michel Malherbe  Le soin à la personne

1er février 2019, André Stanguennec  Santé, maladie et médecine selon Nietzsche

17 mai 2019, Jean-Marie Lardic Normes et pratiques de l’éthique clinique

Toutes les conférences ont lieu à 20 h 30 – à la salle de la Médiathèque Jacques Demy 24, quai de la Fosse, Nantes (Tram arrêt Médiathèque).

Entrée : 4 € ; étudiants : 2 €  – gratuit pour les sociétaires

Mardi 24 avril 2018, Pr Gilles Berrut: Les papys qui font boom, la longévité une chance pour tous.

24Le Gérontopôle des pays de la Loire a le plaisir de vous inviter, le 24 avril 2018 de 18h à 20h, à une conférence/rencontre à l’occasion de la sortie du livre du Pr Gilles Berrut :

LES PAPYS QUI FONT BOOM LA LONGÉVITÉ, UNE CHANCE POUR TOUS

Entrée gratuite sur inscription dans la limite des places disponibles
communication@gerontopole-paysdelaloire.fr 
09 75 12 11 20

Quelques lignes tirées du livre

Des trois transitions (économique, numérique et démographique) qui bouleversent notre société, la transition démographique est celle dont on ne mesure pas toujours le retentissement. Dans dix ans, la croissance sans précédent du nombre de personnes âgées, issues de la génération du baby-boom, va modifier en profondeur notre manière de vivre ensemble. Pourtant, aujourd’hui en France, la question du vieillissement n’est abordée qu’à travers le prisme de la dépendance et de son financement.

Grand spécialiste en médecine gériatrique et en gérontologie, le professeur Gilles Berrut nous rappelle ici combien il est urgent de changer notre regard sur l’avancée en âge, pour prendre la mesure de l’enjeu, bousculant les idées reçues et les consciences. Non, le vieillissement n’est pas nécessairement un déclin. Le temps de la longévité, qui s’ouvre après celui du travail et qui s’étale sur vingt à vingt-cinq ans, est très largement une période heureuse.

En témoignent ces baby-boomers qui, pour la plupart, sont en bonne santé, autonomes, actifs de bien des manières et portés par le bonheur d’être. A travers un discours positif et renouvelé, cet ouvrage donne les clés du bien-vieillir, tant sur le plan physique que sur le plan cognitif, sans oublier l’échelle collective, portant une réflexion plus large sur le projet de société que nous voulons fonder.

Réussir la transition démographique, c’est faire le choix d’une société inclusive et durable, où tous les citoyens pourront bénéficier pleinement de la longévité, sur les plans humain, sociétal et économique.
MRAL
8 Rue Arthur III – 44200 NANTES
Mardi 24 avril 2018
18H / 20H   CONTACT Annie Grolleau  communication@gerontopole-paysdelaloire.fr
09 75 12 11 20

Jeudi 19 avril 2018, Dr Philippe Champin, – Dr Miguel Jean, – Gérard Allard, – Marie-Hélène Roman Maris : Information du patient et consentement aux soins, en pratique

CHU de Nantes

Invitation – Conférence

Dans le cadre de la semaine droits des patients qui aura lieu du 16 au 20 avril 2018, le CHU de Nantes organise une conférence sur la thématique
« Information du patient et consentement aux soins, en pratique »
Avec l’intervention de :
– Dr Philippe Champin, praticien hospitalier et coordonnateur de la getion des risques associés aux soins,
– Dr Miguel Jean, praticien hospitalier et directeur de l’espace de réflexion éthique des Pays de la Loire,
– Gérard Allard, représentant des usagers,
– Marie-Hélène Roman Maris, juriste, pôle patient, attractivité, communication et qualité.
le jeudi 19 avril 2018 à 18h amphithéâtre 8 – faculté de médecine de Nantes entrée libre, ouvert à tous.

CHU de Nantes
Direction des usagers, des services aux patients et des partenariats innovants
5, allée de l’île Gloriette 44093 Nantes Cedex 1

Conseil Interdisciplinaire d’Ethique – CIDE

Tél. 02 40 68 69 79 – 06 11 91 46 08

Mail:  BP-CIDE cide@chu-nantes.fr